← Retour aux offres

Postdoc CEMEF 2022 : Elaboration et Etude des propriétés mécaniques de composites métalliques renforcés avec des carbures et nitrures de type MAX/MXene pour des applications d’allégement de structure dans le secteur des transports

Postée le 10 juin

Lieu : Sophia Antipolis : Temps partagé à 50% entre le CEMEF (Ecole des Mines) et le partenaire industriel, situé à quelques centaines de mètres. · Contrat : CDD · Rémunération : A négocier

Société : Mines Paris-PSL CEMEF

Leader mondial dans le domaine des matériaux, des procédés et de leur modélisation, le CEMEF réalise une recherche partenariale avec l'industrie et forme des experts (doctorats et mastère spécialisé).
Pluridisciplinaire, le CEMEF étudie tous les types de matériaux (métaux et alliages métalliques, polymères synthétiques et issus de la biomasse, composites, béton...) et de procédés industriels en s’intéressant aux différentes étapes de la vie du matériau :
élaboration -> mise en forme -> traitements thermiques -> assemblage -> propriétés d'usage -> recyclage
Elément majeur d’innovation, sa compréhension du comportement des matériaux aux différentes échelles, de l'interaction outil-matière, de l’impact des procédés sur les propriétés finales permet l’optimisation et le développement de procédés de fabrication de plus en plus complexes et contraints (technologie, énergie, environnement…).
Il s’appuie sur des approches couplant techniques expérimentales et modélisations numériques
Le CEMEF, c'est plus de 160 ingénieurs, chercheurs, étudiants, techniciens, animés par la même curiosité face à la complexité des phénomènes, la même envie de se dépasser pour agrandir le champ des connaissances, le même goût du défi scientifique.
C’est un centre de recherche de MINES ParisTech, associé au CNRS.
Spécialisations : polymères, bioplastiques, composites, métaux, alliages métalliques, transformation des matériaux, physique, mécanique, thermique, propriétés d'emploi, tenue en service, modélisation numérique, développement logiciel, calcul intensif, surfaces.

Description du poste

Contexte:
Selon une étude publiée par l’ADEME en France le transport reste le premier émetteur de Gaz à Effet de serre (GES) avec plus de 30% d’émissions de GES. Cette étude montre que l’électrification du parc automobile est une stratégie efficace qui a la capacité à réduire les impacts environnementaux du transport [1]. Par ailleurs, une amélioration de l’efficience et l’autonomie des véhicules électriques impose une réduction de son poids. L’utilisation de nouvelles solutions matériaux telles que les alliages légers est un levier important pour l’allègement des structures. En effet, ces derniers possèdent une densité jusqu’à 80% plus faible que celle des alliages ferreux. Ils sont plus facilement recyclable en comparaison avec les composites à matrice polymérique [2].
Dans ce contexte environnemental, le projet a pour ambition de développer des nouvelles compositions d’alliages légers (Al, Mg) en vue d’un renforcement des propriétés mécaniques. Notamment, la résistance à la fatigue et/ou la résistance aux chocs, en vue des applications dans le secteur de l’automobile (ex : châssis des transmissions ou portières des voitures).

Présentation détaillée:
La stratégie expérimentale proposée est structurée autour de trois axes principaux :
- Fabrication des composites métalliques par le procédé SPS (Spark Plasma Sintering) [3]
- Etude de l’effet des conditions de frittage SPS sur la microstructure et les propriétés mécaniques des composites métalliques
- Analyse multi-échelle du comportement mécanique des composites métalliques obtenus par SPS
Les critères de sélection des composites élaborés par SPS seront basés sur une analyse de la microstructure (dispersion et adhésion des MAX dans la matrice, densification de la matrice, etc.) et une première caractérisation des propriétés mécaniques.
Une fois la composition des composites optimisée et les paramètres du procédé SPS sélectionnés. Une analyse multi-échelle de la réponse mécanique des composites sélectionnés sera réalisée en vue d’explorer leur potentiel à être utilisé dans des applications industrielles.

Plus d'infos sur:
https://www.cemef.minesparis.psl.eu/wp-content/uploads/2022/06/offre-postdoc-cemef-2022_secteur-transports.pdf

Profil recherché

Un doctorat dans une spécialité relative à la mécanique des matériaux est requis. Le travail réclame de bonnes connaissances des procédés, des matériaux et des essais mécaniques et un goût pour le travail de développement expérimental et de la pratique des techniques de caractérisation avancée.

Pour postuler :

Pour postuler, déposez votre candidature via le formulaire en ligne à l'adresse: https://applyfor.cemef.mines-paristech.fr/postdoctoral/

Documents à fournir :
- Un CV
- Une lettre de motivation décrivant vos appétences et compétences pour le projet (maximum 2 pages)
- Un résumé des travaux de thèse (maximum 2 pages)
- Les coordonnées de deux contacts, avec leurs fonctions
- Copie du diplôme de doctorat.