← Retour aux offres

Thèse : Modélisation par réseau de neurones de procédés de micro-fabrication 3D pour applications optiques

Postée le 14 juin

Lieu : Grenoble · Contrat : CDD · Rémunération : A négocier

Société : CEA-LETI

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche à caractère scientifique, technique et industriel (EPIC). Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l'industrie et la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de l​a vie). S'appuyant sur une capacité d'expertise reconnue, le CEA participe à la mise en place de projets de collaboration avec de nombreux partenaires académiques et industriels.​​​

​Le CEA est implanté sur 9 centres répartis dans toute la France. Il développe de nombreux partenariats avec les autres organismes de recherche, les collectivités locales et les universités. A ce titre, le CEA est partie prenante des alliances nationales coordonnant la recherche française dans les domaines de l'énergie (ANCRE), des sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), des sciences et technologies du numérique (ALLISTENE), des sciences de l'environnement (AllEnvi) et des sciences humaines et sociales (ATHENA).

Reconnu comme un expert dans ses domaines de compétences, le CEA est pleinement inséré dans l’espace européen de la recherche et exerce une présence croissante au niveau international. Le CEA est le seul organisme de recherche français à figurer dans le classement Clarivate 2020 et est le 1er organisme de recherche français déposant de brevets en Europe, d’après le classement de l’Office européen des brevets (OEB) 2021.

CEA Tech est la direction de la « recherche technologique » du CEA, historiquement située en région Auvergne-Rhône-Alpes et en région Ile de France. CEA Tech est constituée des trois instituts Leti, Liten, List et de l’ins​titut CEA Tech en région, qui lui permettent de disposer d’un portefeuille de technologies complet dans les domaines de l’information et de la communication, de l’énergie et de la santé.

Bénéficiant d’un savoir-faire unique issu d’une culture de l’innovation, CEA Tech a pour mission de produire et diffuser des technologies pour en faire bénéficier l’industrie, en assurant un « pont » entre le monde scientifique et le monde économique. CEA Tech donne également accès aux technologies génériques développées pour les autres pôles opérationnels du CEA.

Description du poste

La réalisation de micro-structure 3D est nécessaire pour fabriquer des éléments clés des dispositifs microélectroniques tels que les micro-lentilles pour les imageurs. Ces lentilles peuvent être fabriquées par fluage de résine ou par lithographie par niveaux de gris dite "grayscale". La lithographie grayscale présente l'avantage de pouvoir couvrir un grand nombre de formes topographiques différentes en une seule étape de fabrication. La fidélité des formes ainsi obtenues par rapport à celles souhaitées dépend de la précision de la modélisation et de la stratégie d'optimisation du masque lithographique.

La lithographie grayscale a été développée et soutenue ces 3 dernières années au LETI via une thèse CIFRE en collaboration avec STMicroelectronics. L'objectif est de poursuivre les travaux de fabrication d'objets 3D en orientant la méthode pour des applications optiques (imageurs, réseaux de diffraction) mais également pour la réalité augmentée. Ce travail de thèse sera concentré sur l'exploration de différentes méthodes de design et de préparation de données pour la réalisation du masque. En particulier, et ce afin de maximiser la fidélité de la lithographie, la pixellisation non régulière sur le masque ou des méthodes de résolution de problème inverse par réseau de neurones seront investiguées. La modélisation du développement de la résine lors de l'étape de lithographie grayscale sera également un point crucial et essentiel de la thèse.

Profil recherché

Profil ingénieur ou M2 ayant des connaissances en procédés de fabrication par lithographie et en microélectronique ou en modélisation.
La maitrise d'un ou plusieurs langages de programmation (Python, C, C++...) est requise et des connaissances de base sur les réseaux de neurones sont recommandées.
La maitrise de l'anglais est recommandée.

Voir le fichier joint

Pour postuler :

Sur l'INSTN : https://instn.cea.fr/these/modelisation-de-procedes-de-micro-fabrication-3d-pour-applications-optiques/